Tokaïdo

Deux geishas ont le projet de raconter les aventures rocambolesques de Kita et Yaji, compères insouciants cheminant sur la route du Tokaïdo.

Tokaïdo nous invite à partir très loin pour revenir à soi, rêver puis dissiper les illusions, se coltiner le tragique sans espoir d’un au-delà, regarder le monde droit dans les yeux, jouir des plaisirs de la terre, rire, recevoir la vie dans sa grande plénitude, rire encore. Au fil de la narration le récit s’emballe, se délite et c’est un autre voyage qui commence, un exil encore plus radical où les codes du langage se détraquent et explosent dans un élan jubilatoire, hilarant.

«Tokaïdo raconte notre tentative d’évoquer le Japon, un pays où nous n’avons jamais mis les pieds. C’est une succession de tableaux d’un Japon fantasmé, un voyage à deux, une quête vers l’inconnu, une collecte de bouts d’histoires, de petites danses et de chants. Partir à la rencontre de ce qui nous est étranger, de ce qui nous échappe. S’aventurer de l’autre côté du monde pour se trouver. Tokaïdo nous invite à poursuivre ce désir d’une adresse simple et directe au public où l’instant se partage et se vit dans une grande économie de moyens. Tout est à vue, les personnages sont cités, l’interprète négocie en direct les accidents de l’histoire. Un théâtre sans fard ni coulisses.» Pierre Mifsud et Fred Mudry.

CHF 55.— / Durée 1h30

Écriture jeu, conception Pierre Mifsud et Fred Mudry

Consultants  

Maquillage, perruques Emanuelle Olivet Pellegrin

Lumières, régie plateau Jean-Etienne Bettler

Arrangements, montage sonore Christoph König

Administration Marie Monnet

Production Cie Gaspard, Petithéâtre de Sion Coproduction Nuithonie

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *