PETIT ÉLOGE DE LA NUIT

VENDREDI 3 MARS À 20H

Pierre Richard nous dit la nuit – sa nuit : «Souvent je me demande qui je suis. Je suis à moi-même ma propre nuit.» Pierrot lunaire aussi malicieux qu’innocent, conteur ancestral et regard d’enfant, il embrasse les espaces merveilleux qu’ouvre l’imaginaire nocturne, de la torpeur à l’appétit, de la passion à la poésie, du désir à la folie, du mystère à la fantaisie, de la beauté à l’agonie, de l’intime à l’infini. Du vaste spectre de la nuit, il explore les arcs-en-ciel du noir déployés en savoureux contrastes : le silence et la fête, le sommeil et l’ivresse, la tendresse et l’épouvante, la solitude et la présence, l’exaltation et le recueillement, le plaisir et le crime, l’instant et le suspens, le rêve et le réveil. Sans se départir de son humour tellurique, ce génie comique qu’est Pierre Richard révèle ici une tonalité plus personnelle, plus secrète aussi – en un sens, sa face cachée, à travers une poétique onirique et sensuelle, impertinente et contemplative, gourmande et sublime, avec pour fil le Petit éloge de la nuit d’Ingrid Astier, ici adapté pour offrir un chemin où résonnent des voix évocatrices. Ainsi se joue cette invitation au voyage nocturne, ponctué de ciels perlés et d’échappées visuelles – manières d’ouvertures vers cet infini de la nuit qui, par essence, nous fascine. (Gérald Garutti)

Lien vers le spectacle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *