La première fois

Ils sont neuf et racontent la première fois.

De quoi ? De tout. Leur premier Carambar, la première rupture, la première méchanceté, qui sait? Chaque acteur improvise librement son sujet. Le spectacle joue sur le motif de la confession en perturbant les repères: les acteurs racontent une histoire personnelle véridique. Ou pas. Quelle importance ? L’essentiel est de transmettre des images, des sensations, des émotions, une couleur. Avec une distribution différente chaque soir, Denis Maillefer construit une cérémonie intime parsemée de musique et de haïkus, ces mini-poèmes de dix-sept syllabes qui en disent si long et si peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *