Projection au Kremlin : Willy 1er

JEUDI 5 OCTOBRE, 20H30 — CHF 5
de Ludovic et Zoran Boukherma, Marielle Gautieret Hugo P. Thomas, FR, 2016
CARTE BLANCHE AU FESTIVAL DU FILM GROLANDAIS

(Genre: Made in Groland)

The Willy a 50 ans et vit chez ses parents. Lorsque son frère jumeau se suicide, il décide de se prendre en main et de partir à la découverte d’un monde hostile avec pour credo : « À Caudebec, j’irai. Un appartement, j’en aurai un. Des copains, j’en aurai. Et j’vous emmerde ! ». Ça a l’air barré, dis donc !

En savoir plus

Projection au Kremlin : Calvary

JEUDI 19 OCTOBRE, 20H30 — CHF 5
de John Michael McDonagh, UK/IRL, 2014, vostfr

(Genre: Thriller de confessionnal)

James est le prêtre catholique d’un petit village irlandais. Un jour, en confession, un paroissien lui annonce qu’il le tuera dans une semaine. Au nom du secret de fonction, James refuse de le dénoncer. Il lui reste donc sept jours pour mettre ses affaires en ordre sous la pression de cette menace. Ça a l’air miséricordieux, dis donc !

En savoir plus

Projection Enfants au Kremlin : Kubo et l’Armure Magique

DIMANCHE 22 OCTOBRE, 15H / entrée libre / goûter offert
Film parrainé par « Les vieux dimanches pluvieux »

de Travis Knight, USA, 2016
(Genre: Pour les tout petiots)

Kubo est un jeune garçon qui vit grâce à ses spectacles de marionnettes qu’il anime avec sa magie. Mais son grand-père, le terrible Roi-Lune, est à sa recherche. Son seul espoir est de retrouver son père, disparu, le puissant samouraï Hanzo. Ça a l’air choupinou, dis donc !

En savoir plus

Concert au Kremlin : Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band

SAMEDI 28 OCTOBRE, PORTES 20H, CHF 10
NUIT PSYCHÉDÉLIQUE

THE TREATLES (YvesZ, Pascal Rinaldi, Laurent Poget, Luigi Gallati)
MONTY PYTHON’S FLYING CIRCUS (projection)

Si, cinquante ans après sa sortie, l’album  » Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band » n’a pris une ride (selon certains), on ne peut pas en dire autant de ses soi-disant compositeurs et interprètes, pour la plupart décédés ou savourant une retraite que l’on pourrait juger méritée dans leur paisible cottage du Sussex.

En cette fin du mois d’octobre, le Kremlin se prête à la nostalgie pour commémorer cet « événement » et accueille ni plus ni moins un groupe de revenants, les infortunés « Treatles », authentiques compositeurs de l’album précités, parmi lesquels figure l’estimé Pascal Rinaldi. Encore marqués par le vol des bandes de l’album un demi siècle plus tôt, « The Treatles » se feront un plaisir de réparer l’offense commise à leur encontre en jouant dans l’ordre tous les titres de l’album. Puis, après une pause nécessaire à leurs corps usés par les excès, ils se vengeront de leurs spoliateurs en interprétant, pêle-mêle, certains grands succès de leurs rivaux de l’époque (les « Beatles »).

L’humour ne sera pas en reste, puisque les mythiques « Monty Python » seront de la partie. Le projectionniste exhumera les bandes du show télévisé « The Flying Circus » pour réveiller le lobe d’absurde anglo-saxon qui sommeille en chaque cerveau normalement constitué.

Et si, en cette soirée d’Halloween, l’on aperçoit dans la salle un zombie ressemblant de près ou de loin à George Harrison, on prendra garde de le dénoncer à la commission européenne des droits d’auteurs avant de lui enfoncer un pieu dans le coeur.

En savoir plus

Projection au Kremlin : Grave

JEUDI 2 NOVEMBRE, 20H30 — CHF 5
de Julia Ducournau, FR/BEL, 2017

(Genre : Horreur gastronomique)

Justine, une jeune femme végétarienne convaincue, se voit contrainte lors du bizutage de l’école qu’elle vient d’intégrer, de manger de la viande crue. Un dégoût qui devient peu à peu une obsession. Ça a l’air succulent, dis donc !

En savoir plus

Projection au Kremlin : Certains l’Aiment Chaud

JEUDI 16 NOVEMBRE, 20H30 — CHF 5
de Billy Wilder, USA, 1959, vostfr

(Genre: Comédie classique)

Deux musiciens de jazz au chômage se retrouvent malgré eux mêlés à un règlement de compte de gangsters durant la prohibition. Pour y échapper, ils se travestissent et fuient en Floride où ils tombent tous deux amoureux d’une musicienne qui veut épouser un milliardaire. Ça a l’air plein de quiproquos, dis donc !

En savoir plus

Soirée Prohibée au Kremlin : Vapeurs de Shanghai

SAMEDI 25 NOVEMBRE, PORTES 20H, CHF 15
CABARET CRAPULEUX
La nouvelle création « prohibition » aura pour cadre le Shanghai des années 20.

DRESS CODE OBLIGATOIRE !

THE MOONLIGHT GANG + GUESTS
Performeuses burlesques, passeurs de disques, claquettistes, diseur de bonne aventure et… la Bête !

Après le succès populaire dont a joui la soirée éponyme lors de la 4e saison, « Le Kremlin » remet le couvert, mais change de continent et d’époque pour cette fameuse soirée thématique. La nouvelle création « prohibition » aura pour cadre le Shanghai des années 20.
L’origine de cette idée audacieuse ne laisse pas d’être singulière. La direction du Kremlin a en effet récemment envoyé le Moonlight Gang en expédition coloniale aux confins de la Cochinchine. Ils en ont ramené une mystérieuse créature encore inconnue de nos naturalistes. Cette bête redoutable sera présentée en exclusivité à la curiosité des spectateurs. Que les dames se rassurent cependant : toutes les précautions ont été prises pour garantir leur sécurité. Le spectacle vaut son pesant d’adrénaline, aussi recommandera-t-on aux personnes bilieuses, neurasthéniques ou tout simplement sensibles de prendre leurs précautions et de ne pas surestimer leurs forces.
En sus de cette attraction inédite, nos explorateurs ont ramené dans leurs bagages (en prévision de l’érection du pavillon « asiate » de la prochaine exposition universelle de Londres) de nombreux colifichets et autres souvenirs exotiques qui donneront au spectateur l’illusion de se trouver dans un établissement raffiné et discrètement vaporeux du plus grand comptoir commercial anglais d’Orient. De nombreuses animations « secondaires » ont été mises en places pour animer la partie fine (car il est indubitable que le monstre du Tonkin cristallise toutes les attentions), à commencer par la mise soignée des convives (dress code « années 20 » obligatoire) : joueur de claquette, danseuses peu farouches, vendeurs indochinois (affranchis du joug français) à la sauvette, projections « d’actualités » d’époque, diseur de bonne-aventure indien (rencontré sur le vapeur qui ramenait notre expédition sur le vieux continent)…

En savoir plus

Projection au Kremlin : Le Vénérable W.

JEUDI 30 NOVEMBRE, 20H30 — CHF 5
de Barbet Schroeder, FR/CH, 2017, vostfr

(Genre: Oui, ça se passe sur la même planète)

Le bouddhisme est une religion de paix et d’amour, tout le monde le sait. Sauf que. Sauf qu’en Birmanie, le Vénérable W, véritable demi-dieu pour ses fidèles, voue une haine totale à l’égard de la minorité musulmane du pays et exhorte ses troupes à la violence et au meurtre. Ça a l’air beau, l’amour, dis donc !

En savoir plus

Projection au Kremlin : Le Père-Noël Est Une Ordure

JEUDI 14 DECEMBRE, 20H30 — CHF 5
de Jean-Marie Poiré, FR, 1982

(Genre: Vu à la T.V.)

Est-ce qu’il faut vraiment vous présenter ce film ? Vraiment ? Si vous l’avez déjà vu, vous savez qu’il faut le revoir, si vous ne l’avez pas vu, vous savez que vous devez le voir. C’est aussi simple que ça. Ça a l’air Klüg, dis donc !

En savoir plus

Concert au Kremlin : Franka Barto + Mani

SAMEDI 16 DECEMBRE, PORTES 20h, CHF 10

FRANKA BARTO pop + performance visuelle, Monthey
MANI DJ set
METEORITE Court-métrage de Maxime Morisod, CH, 2016

Après une première collaboration dans le spectacle «Surface», Karine Barman et Franco Mento décident de travailler ensemble en créant le duo FRANKA BARTO où la voix et l’électronique se marient subtilement et permettent de multiples possibilités. Franka Barto compose des chansons autour des poèmes de Paul Eluard (obscur écrivain et poète vraisemblablement d’origine française), tout en utilisant l’improvisation et le sampling afin de créer un style qui leur appartient. Âmes généreuses, ils mettront copieusement le couvert au Kremlin à l’heure du coup du milieu et de la bûche de Noël. Féérie, émotion et explorations visuello-auditives crépiteront sous les crânes réjouis de nos hôtes. Rien que ça. Mais c’est déjà beaucoup dirait-on, et on pourrait s’arrêter là.

Quoique…

Un seul cadeau, même somptueux, c’est un peu maigre pour le Kremlin. Aussi l’opportunité sera donnée au spectateur comblé de visionner un court métrage de qualité exemplaire de facture régionale, « Météorite » de Maxime Morisod.

Et pour les inusables viveurs que le spectacle aurait laissés sur leur faim, un brillant disc-jockey dont la réputation n’est plus à prouver fera trembler les murs jusqu’à la fin de la soirée.

En savoir plus