Katia & Marielle Labèque

Avec les instruments basques, le Boléro de Ravel devient plus «tribal», plus «sauvage».

Le Boléro de Ravel est écrit pour deux pianos dans l’arrangement original du compositeur. Les percussionnistes du trio Kalakan ont ajouté le son des percussions basques que Ravel aimait tant. Interprété par les pianistes virtuoses Katia et Marielle Labèque, la pièce prend des allures inédites et éblouissantes.

Composée en 1928 et créée le 22 novembre de la même année à l’Opéra Garnier à Paris l’œuvre symphonique est, à l’origine, une musique de ballet commandée par la danseuse russe Ida Rubinstein, amie et mécène de Ravel. Le Boléro connaîtra rapidement un succès planétaire au point qu’il est coutume de dire que le Boléro est joué toutes les dix minutes dans le monde.

Katia et Marielle Labèque, deux sœurs pianistes, sont con – nues pour la fusion et l’énergie de leur duo. Leurs ambitions musicales ont débuté très tôt et c’est leur interprétation contemporaine de Rhapsody in Blue de Gershwin (un des premiers disques d’or de la musique classique) qui leur a apporté la consécration internationale. Depuis lors, elles poursuivent une éblouissante carrière tout autour du monde.

Boléro Ve 25.08 — 20h Musique

Hors abonnement

Une proposition du Sion Festival

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *