Sugungga

janvier 2015, photo de promo de la pice "Suggunga" par la Cie Nuna

Danse, chant et musique • tout public dès 4 ans • Durée : 45′ env.

Cie Nuna (CH)

Pour créer Sugungga, la danseuse et chorégraphe YoungSoon Cho Jaquet s’est associée à une yodeleuse et une percussionniste. Les trois femmes proposent une version originale d’un célèbre Pansori coréen (récit chanté traditionnel incrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité) qui narre les aventures du Roi dragon de la mer du sud, de la tortue et du lapin sauvage…

Ce spectacle entend tisser des liens entre cultures occidentales et orientales, entre tradition séculaire et forme contemporaine. Porté par l’histoire intemporelle du conte, le spectacle propose au jeune public un voyage fantastique et initiatique entre terres et mers dans lequel rythmes, voix et mouvements se rejoignent pour toucher à une sorte d’essence fondamentale.

Quand ? samedi 30 avril 2016 à 11h et à 15h

Où ? P’tit Théâtre de la Vièze, Quai de la Vièze, 1870 Monthey

Combien ? prix unique CHF 14.-

Plus d’info et réservation sur www.labavette.ch ou auprès de Monthey Tourisme au 024 475 79 63

Récital de mélodies françaises

Vintage Floral Seamless Background with Birds, Vector watercolor Illustration
Vintage Floral Seamless Background with Birds, Vector watercolor Illustration

Dimanche 1er mai – 17h

La mélodie a été, aux XIXe et XXe siècles, un genre prisé par tous les compositeurs français. La mélodie française est comme un navire, dont certains recoins demeurent trop rarement explorés. C’est pourquoi le baryton Benoît Capt, récitaliste aguerri et sensible, ainsi que son compère Xavier Dami, pianiste au Grand Théâtre de Genève, ont souhaité vous donner l’occasion d’une petite visite. Le programme commencera par trois piliers du répertoire lyrique : Gounod, tendre et passionné, Bizet, avec le même don pour une exquise vocalité soutenue par les raffinements d’un piano qu’il maîtrisait souverainement, et enfin Saint-Saëns, étonnant, versatile, protéiforme.

Deux interludes pianistiques exprimeront les affinités électives de Debussy avec la poésie de Verlaine puis, en total contraste, celles de Ravel avec Jules Renard, dont le prosaïsme pince-sans-rire et la prosodie particulière – conversation plus que chant – déconcertèrent à l’époque. Nous finirons sur le pont… où les Chansons Gaillardes, coup de maître du jeune Poulenc sur des poèmes plutôt lestes du XVIIe siècle, concluront brillamment la soirée par leur alliage de truculence impertinente et de rigueur classique !

Plus d’infos sur crochetan.ch

 

L’illusion comique

Crochetan_550_Illusion_comique.jpg

Mardi 3 mai – 20h

Pridamant s’est fâché avec son fils Clindor et ne l’a pas revu depuis dix ans. Rongé par l’inquiétude et le remords, il se rend chez le mage Alcandre pour tenter d’obtenir des informations. Alcandre le reçoit dans sa grotte mystérieuse et, par un étrange procédé magique, fait défiler sous les yeux ébahis du père les étapes mouvementées de la vie du fils : son emploi de valet auprès du fanfaron Matamore, ses amours avec Isabelle, son emprisonnement.

Formidable hommage au théâtre, L’illusion comique de Corneille nous est livrée ici dans une version énergique et jouissive. Geneviève Pasquier et Nicolas Rossier, qui viennent de reprendre la direction du Théâtre des Osses, mettent en scène ce Classique du théâtre français en le dépoussiérant. A n’en pas douter, une version qui enchantera tous les publics.

Plus d’infos sur crochetan.ch

 

Le Kremlin présente : La Isla Minima

La-Isla-Minima-Kremlind’Alberto Rodriguez, Espagne, 2014, version original sous-titrée français

(Polar Ibérique)

Une projection parrainée par l’Etude Olivier Derivaz, Monthey.

Espagne post-franquiste, dans les années 80.
Deux flics au tempérament diamétralement opposé sont envoyés en Andalousie pour enquêter sur une affaire de meurtre, de viols et de disparitions de jeunes filles. Une enquête compliquée par la nostalgie de certains mais surtout par l’omerta de tous.
Souvent affublé du surnom pas immérité de True Detective espagnol, plongez ici dans un marais sanglant à l’ambiance chaude, sale et humide.

Ouverture des portes : 19h30
Entrée : 5.-
Gratuit avec la carte 20ans100francs
www.20ans100francs.ch

Bande-Annonce

AD NARRAGONIAM

Du 6 mai au 8 juin 2016

VERNISSAGE VENDREDI 6 MAI 2016 A 18H
Mercredi, samedi et dimanche de 14h à 16h
Le samedi l’artiste est présent

 

Publié à Bâle, le 1er mars 1494, jour du carnaval, le récit Narrenschiff de Sébastien Brant connaît un succès éditorial exceptionnel pour le XVème siècle. A l’illustration, un jeune artiste : Albrecht Dürer.

Quelques années après, le grand Jérôme Bosch peint un tableau inspiré de cette œuvre et intitulé la Nef des fous.

Cinq cent ans plus tard, David Ciana réinterprète l’étrange équipage depuis son atelier montheysan. Les passagers sont ensemble sur un navire qui figure un abri ou un asile temporaire en route vers quelque part, sans doute l’au-delà et peut-être plus loin encore.

David Ciana vit et peint à Monthey. Il expose régulièrement depuis bientôt 25 ans. L’hiver, comme un horloger, il travaille à son établi des petites pièces. Les beaux jours venus, David rejoint son atelier sous les combles pour de grand formats. Certains jurent l’avoir vu ramer de l’atelier d’hiver à l’atelier d’été dans une barque improbable. Un jour de carnaval.

Malévoz Quartier Culturel

David Ciana

Kabarais bâtard

Crochetan_550_kabarais batard.jpg

Vendredi 6 mai — 20h / Samedi 7 mai — 19h / Dimanche 8 mai — 17h

Tissé d’histoires ancestrales, le Kabarais bâtard est un spectacle de danse-théâtre et de scénographie animée. Il mélange les cérémonies, les contes et les légendes de divers horizons pour en faire émerger un monde nouveau, contrasté, absurde et moderne. Il met en scène des personnages ayant en commun la quête de spiritu a -lité et de bonheur simple dans les mondes qui les entourent. Il choisit de se métisser, au risque de se brusquer et de se perdre. Il s’inspire de l’oeuvre Les Maîtres Fous de Jean Rouch (1955), tant pour sa qualité de documentaire que pour sa liberté et son carnaval sacré de rencontres incongrues.

Un spectacle né entre le Valais et l’île de la Réunion, réunissant danseurs et comédiens dans une belle folie, dans un monde qui n’appartient à personne, vierge et peuplé d’êtres rêvés. Laure Dupont, danseuse et chorégraphe, nous a séduits par la passion engagée dans cette nouvelle création.

Plus d’infos sur crochetan.ch

 

Atelier 6 de pratique artistique : Danse-théâtre

Atelier3et6

Cette saison, le Théâtre du Crochetan propose des ateliers sur une journée entière avec les artistes des spectacles.

Atelier 6 : Danse-théâtre avec Laure Dupont, chorégraphe et directrice de la Cie Bertha. En partenariat avec La Cours de Miracles*.

Samedi 7 mai de 13h à 17h au « Le Raccot » — Malévoz Quartier culturel.

AUTOUR DU SPECTACLE Kabarais bâtard présenté dans le cadre de la saison du Théâtre du Crochetan à la salle du Raccot du 6 au 8 mai 2016.

*Plus d’infos et inscription: www.voiestheatrales.ch 

Tél. 032 422 48 86 – 079 642 54 79.

Plus d’infos crochetan.ch

Richard III – Loyaulté me Lie

Crochetan_550_RICHARDIII.jpg

Mardi 10/ Mercredi 11/ Jeudi 12 / Vendredi 13 mai – 20h /Samedi 14 mai – 19h

Un clown face à un double féminin, tant soeur jumelle qu’adversaire, convoque pour son bénéfice une fête foraine et une multitude de spectres. Elle a plus d’un tour dans son sac et elle brandit des fantômes protéiformes, à la texture tant incarnée qu’immatérielle déroutante. Ces fantoches deviennent une humanité entière, réelle autant que fantasmée. C’est qu’ensemble ils ont pour objectif de construire leur propre Richard III.

Il existe une fureur qui habite Elodie Bordas et Jean Lambert-wild et qui donne à ce spectacle une violence joyeuse. Ce Richard III est une fantasmagorie poétique, à la fois totalement fidèle au texte et transposée dans un univers où la fête débridée rend compte de la cruauté des personnages.

Plus d’infos sur crochetan.ch