LA PUISSANCE DE L’EAU

Entrée libre

Ouvert
Lundi au vendredi / 16h à 19h
Samedi et dimanche / 14h à 19h

Du 28 avril au 7 mai 2017
Vernissage / jeudi 27 avril à 19h

Dans le cadre du programme SMArt, le photographe libanais Hasan Shaaban présente son exposition « La puissance de l’eau » dès le 28 avril à la Grange à Vanay à Monthey. Accueilli en résidence au Théâtre du Crochetan pour 3 mois, il a axé son travail sur les thèmes de l’eau et de l’énergie, avec un accent particulier sur les barrages et les usines de production.

Surmontant la difficulté d’accès des barrages pendant la saison d’hiver, Hasan Shaaban a effectué des visites à la Grande Dixence et à Emosson. Il a également pu entrer dans l’antre des usines hydro-électriques de Lavey, Bieudron et St-Léonard. Photoreporter dans son pays, une grande importance est accordée à l’action dans son travail. Cette dernière est parfaitement illustrée dans ses photos par les gestes des ouvriers affairés à l’entretien de ces énormes machines.

Le programme SMArt, soutenu par la DDC et le Service de la culture valaisan, permet d’accueillir des photographes en résidence de pays du sud en Valais pour 3 mois afin de traiter à travers l’art des thématiques environnementales telles que l’eau, le changement climatique, la sécurité alimentaire et la migration. Les photographes montent un projet photographique autour de l’un de ces thèmes en fonction de ce qu’il découvre en Valais. Une exposition est présentée à la fin de leur séjour et elle est également montrée dans le pays d’origine du photographe.

QUELQU’UN VA VENIR

PAR LA LA.LA.LA COMPAGNIE

Une homme et une femme décident de partir loin des autres  et de s’installer dans une maison isolée afin de donner une chance à leur couple.

Arrivés près de leur nouvelle maison, la femme pressent que «quelqu’un va venir». L’ancien propriétaire vient pour les rencontrer. Dès ce moment, l’homme a peur de l’influence du propriétaire sur sa femme. Plus le couple pénètre dans la maison, plus il s’affaiblit. Un théâtre minimaliste qui explore le non-dit et la complexité des relations aux apparences très simples.

Une création ThéâtrePro Valais. Une coproduction du Théâtre du Crochetan

Lien vers le spectacle

HAMSTER LACRYMAL

PAR LA Cie CORSAIRE SANGLOT

Après avoir créé en 2012 au Théâtre du Crochetan Le Pré ou les poèmes skilstiks, et puis repris en 2013 Le chant du bouquetin dans ce même Théâtre, la Cie Corsaire Sanglot continue sa recherche burlesque, poétique et sonore, avec son nouveau spectacle Hamster Lacrymal.

Un homme sur un plongeoir dans un appartement / une danse étrange / triste / bruyante / bouts de phrases / borborygmes / rien de linéaire / les pensées ont une autre logique / pensées divergentes / sans cesse stimulées par l’extérieur qui pénètre l’intérieur / un tango rapide et lent et triste et maladroit qui ne se repose jamais — pause — un son, la radio les journaux, le portable / et c’est parti / l’essoreuse à idées se met en marche / les souvenirs, les infos, le sport, la famille, la nature, les femmes, la solitude / et à côté le bruit des voisins / et un peu plus loin le brouhaha de la route, des voitures/ et encore plus loin le boucan des hommes / et puis encore le fracas des nations / et venue de tout là-haut les vibration du cosmos / et comme suspendu le vent dans les arbres / parfois — silence — confronter sa chanson intime au bruit du monde / qui on est / qui on naît / c’est qui tous ces habitants dedans moi / Un poème sonore qui raconte la musique de la cervelle / un bal du samedi soir de la caboche / …

Une création ThéâtrePro Valais. Un coproduction du Théâtre du Crochetan.

Avec le soutien du Fonds Culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA).

Lien vers le spectacle

HAMSTER LACRYMAL

PAR LA Cie CORSAIRE SANGLOT

Après avoir créé en 2012 au Théâtre du Crochetan Le Pré ou les poèmes skilstiks, et puis repris en 2013 Le chant du bouquetin dans ce même Théâtre, la Cie Corsaire Sanglot continue sa recherche burlesque, poétique et sonore, avec son nouveau spectacle Hamster Lacrymal.

Un homme sur un plongeoir dans un appartement / une danse étrange / triste / bruyante / bouts de phrases / borborygmes / rien de linéaire / les pensées ont une autre logique / pensées divergentes / sans cesse stimulées par l’extérieur qui pénètre l’intérieur / un tango rapide et lent et triste et maladroit qui ne se repose jamais — pause — un son, la radio les journaux, le portable / et c’est parti / l’essoreuse à idées se met en marche / les souvenirs, les infos, le sport, la famille, la nature, les femmes, la solitude / et à côté le bruit des voisins / et un peu plus loin le brouhaha de la route, des voitures/ et encore plus loin le boucan des hommes / et puis encore le fracas des nations / et venue de tout là-haut les vibration du cosmos / et comme suspendu le vent dans les arbres / parfois — silence — confronter sa chanson intime au bruit du monde / qui on est / qui on naît / c’est qui tous ces habitants dedans moi / Un poème sonore qui raconte la musique de la cervelle / un bal du samedi soir de la caboche / …

Une création ThéâtrePro Valais. Un coproduction du Théâtre du Crochetan.

Avec le soutien du Fonds Culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA).

Lien vers le spectacle

Projection au Kremlin : Rio Bravo


de Howard Hawks – USA – 1959 – vostfr

(Genre : Ils étaient Number One)

« Un shérif arrête le frère de l’homme le plus puissant de la région. Il n’a pour alliés qu’un adjoint ivrogne, un vieillard boiteux, un gamin, une joueuse de poker et un hôtelier mexicain, et contre lui une armée de tueurs. » Il n’en faut pas plus pour créer l’un des westerns les plus emblématiques et les plus populaires de cette génération! Classique, indémodable, culte.

Ouverture des portes : 19h30
Entrée : 5.-
Gratuit 20 ans 100 francs

En savoir plus

HAMSTER LACRYMAL

PAR LA Cie CORSAIRE SANGLOT

Après avoir créé en 2012 au Théâtre du Crochetan Le Pré ou les poèmes skilstiks, et puis repris en 2013 Le chant du bouquetin dans ce même Théâtre, la Cie Corsaire Sanglot continue sa recherche burlesque, poétique et sonore, avec son nouveau spectacle Hamster Lacrymal.

Un homme sur un plongeoir dans un appartement / une danse étrange / triste / bruyante / bouts de phrases / borborygmes / rien de linéaire / les pensées ont une autre logique / pensées divergentes / sans cesse stimulées par l’extérieur qui pénètre l’intérieur / un tango rapide et lent et triste et maladroit qui ne se repose jamais — pause — un son, la radio les journaux, le portable / et c’est parti / l’essoreuse à idées se met en marche / les souvenirs, les infos, le sport, la famille, la nature, les femmes, la solitude / et à côté le bruit des voisins / et un peu plus loin le brouhaha de la route, des voitures/ et encore plus loin le boucan des hommes / et puis encore le fracas des nations / et venue de tout là-haut les vibration du cosmos / et comme suspendu le vent dans les arbres / parfois — silence — confronter sa chanson intime au bruit du monde / qui on est / qui on naît / c’est qui tous ces habitants dedans moi / Un poème sonore qui raconte la musique de la cervelle / un bal du samedi soir de la caboche / …

Une création ThéâtrePro Valais. Un coproduction du Théâtre du Crochetan.

Avec le soutien du Fonds Culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA).

Lien vers le spectacle

HAMSTER LACRYMAL

PAR LA Cie CORSAIRE SANGLOT

Après avoir créé en 2012 au Théâtre du Crochetan Le Pré ou les poèmes skilstiks, et puis repris en 2013 Le chant du bouquetin dans ce même Théâtre, la Cie Corsaire Sanglot continue sa recherche burlesque, poétique et sonore, avec son nouveau spectacle Hamster Lacrymal.

Un homme sur un plongeoir dans un appartement / une danse étrange / triste / bruyante / bouts de phrases / borborygmes / rien de linéaire / les pensées ont une autre logique / pensées divergentes / sans cesse stimulées par l’extérieur qui pénètre l’intérieur / un tango rapide et lent et triste et maladroit qui ne se repose jamais — pause — un son, la radio les journaux, le portable / et c’est parti / l’essoreuse à idées se met en marche / les souvenirs, les infos, le sport, la famille, la nature, les femmes, la solitude / et à côté le bruit des voisins / et un peu plus loin le brouhaha de la route, des voitures/ et encore plus loin le boucan des hommes / et puis encore le fracas des nations / et venue de tout là-haut les vibration du cosmos / et comme suspendu le vent dans les arbres / parfois — silence — confronter sa chanson intime au bruit du monde / qui on est / qui on naît / c’est qui tous ces habitants dedans moi / Un poème sonore qui raconte la musique de la cervelle / un bal du samedi soir de la caboche / …

Une création ThéâtrePro Valais. Un coproduction du Théâtre du Crochetan.

Avec le soutien du Fonds Culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA).

Lien vers le spectacle

Fête de la Danse au Kremlin : John Guster & The Rhythm Storms + Cry Baby


Portes : 20h – Entrée Pass Fête de la Danse 15.-

Soirée Rockabilly !
Barber Shop – Stands Vintage – Barbes à Papa

JOHN GUSTER AND THE RYTHM STORM – Vintage Rockabilly / Espagne, Suisse
«Mais qui est donc ce John Guster
Si, perplexe, vous vous interrogez encore, c’est que vous êtes en phase avec les tendances du moment, car la question traîne sur toutes les lèvres averties sans pour autant trouver de réponse qui fasse autorité.
Après des recherches fastidieuses, nous avons quand même pu dénicher quelques éléments biographiques que nous vous livrons en première main:
«Originaire de New-Vevey (Oregon), John Guster a quitté son Amérique natale pour propager la musique dont il a été bercé dès sa plus tendre enfance: le rock n’roll des années cinquante et le rockabilly. (…) Accompagné de deux acolytes rencontrés durant la longue traversée de l’atlantique (le batteur manouche R. Bader et le bassiste P.-Y. Aufranc), il se produit uniquement dans des salles de standing, connues pour trier leur public sur le volet. (…) Guster revisite avec brio des titres rockabilly / rock n’roll des années cinquante et y ajoute quelques compositions personnelles conformes à l’esprit de l’époque.»
Cessez donc de vous poser des questions et courez admirer ce trio hors du temps!

CRY BABY – de John Waters – USA – 1990
(Genre: Rock’n’trash)
Quand on pense qu’il y a des gens sur cette planète qui n’ont pas encore vu ce film. INCROYABLE! Roméo & Juliette, Grease, West Side Story. Les références sont là. Mélangez tout ça avec la touche trash & rock de John Waters et vous obtenez LA comédie musicale rockabilly du millénaire.

http://www.johnguster.com/
https://www.facebook.com/sweetmelodiebarbershop/?fref=ts

En savoir plus

HAMSTER LACRYMAL

PAR LA Cie CORSAIRE SANGLOT

Après avoir créé en 2012 au Théâtre du Crochetan Le Pré ou les poèmes skilstiks, et puis repris en 2013 Le chant du bouquetin dans ce même Théâtre, la Cie Corsaire Sanglot continue sa recherche burlesque, poétique et sonore, avec son nouveau spectacle Hamster Lacrymal.

Un homme sur un plongeoir dans un appartement / une danse étrange / triste / bruyante / bouts de phrases / borborygmes / rien de linéaire / les pensées ont une autre logique / pensées divergentes / sans cesse stimulées par l’extérieur qui pénètre l’intérieur / un tango rapide et lent et triste et maladroit qui ne se repose jamais — pause — un son, la radio les journaux, le portable / et c’est parti / l’essoreuse à idées se met en marche / les souvenirs, les infos, le sport, la famille, la nature, les femmes, la solitude / et à côté le bruit des voisins / et un peu plus loin le brouhaha de la route, des voitures/ et encore plus loin le boucan des hommes / et puis encore le fracas des nations / et venue de tout là-haut les vibration du cosmos / et comme suspendu le vent dans les arbres / parfois — silence — confronter sa chanson intime au bruit du monde / qui on est / qui on naît / c’est qui tous ces habitants dedans moi / Un poème sonore qui raconte la musique de la cervelle / un bal du samedi soir de la caboche / …

Une création ThéâtrePro Valais. Un coproduction du Théâtre du Crochetan.

Avec le soutien du Fonds Culturel de la Société Suisse des Auteurs (SSA).

Lien vers le spectacle

LA Cie 5/4 – POOR ME

La Cie 5/4 poursuit l’exploration de l’univers folk américain et propose un programme «soirée blues» fait de compositions orginales.

Poor Me (pauvre de moi), est la complainte du bluesman qui perd dans chacune des chansons qu’il interprète, tour à tour sa copine, son fric et sa maison. Son espoir, ses fringues et ses godasses. Une ballade nostalgique et enfumée qui conduit jusqu’à sa tombe où est écrit «I didn’t wake up this mornin’».

Un concert en anglais et en français.

Lien vers le spectacle